Pour une nouvelle Odyssée

 

Les navires ne dorment jamais complètement.
Nous pourrions tout supporter,
même de ne jamais rien voir d'autre que 
le bout de nos rêves. 

 

JLVD.

*